samedi 17 février 2018

Prédateurs and Co


       « ... Voici déjà des dizaines de milliers d'années, quand nos ancêtres essaimèrent de l' Afrique de l' Est vers les quatre coins de la terre, ils changèrent la flore et la faune des continents et des îles où ils se fixèrent. Ils poussèrent à l'extinction toutes les autres espèces humaines du monde, 90 % des grands animaux d' Australie , 75 % des grands mammifères d'Amérique et près de 50 % des grands mammifères terrestres de la planète - tout cela avant même d'avoir planté le premier champs de blé, façonné le premier outil de métal, écrit le premier texte ou frappé la première monnaie. »

Yuval Noah Harari, Homo deus, Albin Michel, 2017, p 88.

L'avenir deviendra désormais un fantôme qu'aucun souffle n'habitera plus. Une planète morte.


         





lundi 12 février 2018

Et c'est tout ce qui reste...

 
 
   Des lambeaux comme fragments d'une histoire effeuillée répandus au grès du vent et dont les pages dessineraient un archipel peuplé d'îles aléatoires et fugitives, dérive d'un continent perdu et oublié.
 
 

dimanche 11 février 2018

Neige encore



             " Comme neige neigée "
            selon l'ancienne antienne
            encore plus étincelante
            au soleil
            plus étoilée
            comme un ciel d'hiver
            sans lune
            un mont chauve
            qui scintille



jeudi 8 février 2018

Soleil


 Le soleil ce matin enfin : sur le toit, la neige est rose.

 « Au milieu de l'hiver, j'apprenais enfin qu'il y avait en moi un été invincible. »
Albert Camus, L'Été, 1954.



mardi 6 février 2018

Première neige



Pâle matin de Février
Couleur de tourterelle
Viens, apaise notre querelle,
Je suis las de crier ;
Las d’avoir fait saigner pour elle

Plus d’un noir encrier…
Pâle matin de Février
Couleur de tourterelle.

Paul-Jean Toulet, Contrerimes.





samedi 3 février 2018

Tourmenté


«  Chaque fois que nous essayons de parler de ce que nous voyons, nous parlons à faux, nous déformons cela même que nous voulons représenter. »  *

Cadrant cette photo qu'ai-je voulu représenter sinon un vieil arbre moussu tourmenté par les tailles et les vents ? Une tranche de son histoire,  découpée à jamais, fixée là, à moins que ce ne soit un regard sur ma propre histoire ou plutôt fugitivement son évocation. Mais avons-nous une histoire à part avoir été un moment quelque part et avoir aimé ?

* Paul Auster, Trilogie américaine,Actes Sud, 1991, p 113.